Les points essentiels à considérer pour votre installation électrique

installation électrique

De quoi se compose votre installation électrique ? Il y a au moins cinq points essentiels à connaitre pour en tirer le maximum de profit. C’est aussi utile de comprendre ces différents points pour garantir une sécurité maximale d’utilisation.

Réseau de distribution et dispositif de sécurité

Le réseau de distribution comprend le réseau électrique public et le réseau domestique intérieur ou privé. Le premier vient du réseau de distribution extérieure jusqu’au compteur. Le compteur sert à mesurer votre dépense énergétique. Il permet le calcul de votre facture mensuelle. Au compteur est intégré le disjoncteur général. Son installation et toute réparation en urgence à ce niveau sont sous la responsabilité de votre GRD ou Gérant du Réseau de Distribution. A partir du compteur, les travaux d’installation électrique sont de votre ressort. Tout doit être fait en conformité avec la norme installation électrique NF C 15-100. Le but c’est de permettre un confort d’utilisation optimal, d’un côté. De l’autre, l’objectif est de prévenir tout risque d’accident plus ou moins grave.

Il est bon à savoir qu’une bonne connaissance en électricité ne suffit pas pour vous autoriser à effectuer vous-même cette installation. La législation exige le recours aux services d’un artisan électricien ayant les qualifications requises. Lui, au moins, est couvert par une assurance décennale ; ce qui n’est pas votre cas. Disjoncteur principal, divisionnaire, différentiel, parafoudre et tableau électrique comptent parmi les dispositifs de sécurité destinés à couper automatiquement l’arrivée du courant en cas de surtension, de surchauffe sur l’ensemble de l’installation.

Le réseau de câblage intérieur

Le troisième point à discuter est le réseau intérieur de câblage. Ce qu’il faut savoir c’est qu’il y a trois types de fils électriques : phase, neutre et à la terre. Il y a un code couleur à respecter pour tout branchement électrique. Un défaut de branchement ou d’isolation des fils peut être le point de départ d’un court-circuit. Ce réseau peut être encastré ou en saillie. Après les fils, il va y avoir les prises de secteur pour les différents appareils électroménagers et les interrupteurs pour l’éclairage.

La précaution à prendre : ne pas trop surcharger une prise électrique en limitant le nombre d’appareils qui y sont branchés. Un appareil très énergivore devrait avoir sa propre prise : cas du chauffe-eau électrique. Quatrièmement, si un dépannage électrique est requis, vous pouvez essayer une réparation maison. Sinon il faut se résoudre à demander l’intervention d’un électricien professionnel. Pour faciliter la recherche de l’élément en cause, le mieux c’est de faire appel à celui qui a établi votre schéma électrique maison. Le dernier point à prendre en considération est la vétusté de votre installation. Là une rénovation électrique s’impose.

Laisser un commentaire